Encore un peu

Mis à jour : 14 nov. 2019


Photo : Luna Méric, 2019



Il faut avoir vu les visages des nuits sans fin, des anciens rivages, L'impuissance des soleils gris, le silence de tous leurs cris.

Il faut avoir tendu la main aux brûlures sans lendemain, Les batailles tombées dans l'oubli, les derniers mendiants sans ami.


Tu sais que je suis là, je sais que tu es là, Avance encore un peu, et le ciel sera bleu.


Il faut voir au petit matin, les lignes de nos destins, Dans la boue ou dans le soleil, chaque pas porte ses merveilles.

Il faut savoir prendre le temps de regarder chaque instant, Et accepter son parfum, ses roses et ses embruns.


Je sais que tu es là, tu sais que je suis là, S'il te plaît, n'ai pas peur, la mer est dans ton cœur.


Il faut voir que les arbres rient, que la terre entière sourit, Et nous souvenir de nous, pour nous remettre debout.

Savoir caresser tendrement la course libre d'un enfant, Écouter, prendre le vent, aimer, tout simplement.


Tu sais que je suis là, je sais que tu es là, Et tout autour de nous,  la lumière est partout.

18 vues

© Dominique Lefort, Energéticienne, 2020

La Motte, Draguignan

Logo + crédits photos : Luna Méric, @luna_meric