Le secret



Il fallait des étés, perdus dans les remous, Sans pouvoir respirer, ni se mettre debout, Des gouffres infinis de nuages et de peurs, Qui réduisent la vie en plaisirs sans saveur. 


Il fallait que les fleuves se jettent à la mer, Que toutes nos épreuves libèrent la lumière, Il fallait des enfants pour plonger dans le noir, Entendre l'océan et retrouver l'espoir. 


Retrouver dans le coeur des plus grandes blessures, Les roses du bonheur et l'or de l'aventure, Et malgré le passé et les années perdues, Savoir les embrasser et les remettre à nu. 


Je me souviens de toi avant le grand hiver, Je me souviens de moi, parlant à l'univers, Il fallait que l'amour délivre le secret, De nos nuits, de nos jours, et de nos destinées. 

© Dominique Lefort, Energéticienne, 2019

La Motte, Draguignan

Logo + crédits photos : Luna Méric, @__mademoiselle_lune__